La formation vise des débouchés dans

  • la recherche fondamentale : laboratoires de recherche en physique, biologie, biophysique, biochimie, biotechnologies, écoles d’ingénieurs, sciences bio-inspirées ;
  • l’industrie du diagnostic et biomédicale, les plateformes d’imagerie et de haute technologie ;
  • les biotechnologies innovantes : bio-matériaux, nouveaux diagnostiques, analyse des données, médecine personnalisée.

Poursuite d’études à l’étranger

Dans le passé, certains étudiants, après avoir terminé avec succès notre parcours de master, ont poursuivi leurs études avec un doctorat dans des institutions de recherche à l’étranger. Par exemple, l’EPFL (Suisse) et le Rensselaer Polytechnic Institute (États-Unis), pour n’en citer que quelques-uns.

En outre, nous bénéficions également du Réseau IPOLS (International Physics of Living Systems) qui soutient la mobilité des chercheurs et des étudiants dont les recherches portent sur la physique de la matière vivante.

Insertion professionnelle

Au total plus de 60% des étudiants ont eu une thèse de doctorat (en France ou à l’Étranger) 95% ont eu leur premier emploi dans un délai de 1 an après le master.

Passerelles et réorientations

Autres parcours du Master Physique Fondamentale et Applications, Masters Enseignement.

Taux de réussite

91%