Le programme du parcours de master PhIMV comprend deux stages de durée différente.

Le premier stage (10 ECTS) aura lieu en M1S2 et a une durée minimale de 2 mois avec possibilité de prolongation rémunérée.

Le deuxième stage de (30 ECTS) aura lieu dans le cadre du M2S2 et durera au moins 5 mois.

L’objectif des stages est de rapprocher les étudiants à la recherche appliquée et fondamentale dans le domaine de la physique de la matière vivante et des systèmes biologiques (de la molécule aux organismes et éventuellement aussi populations d’organismes). Cette expérience sera le tremplin pour les étudiants après le master, qu’ils décident de se consacrer à la recherche publique ou privée. En outre, ces stages représentent une excellente occasion d’apprendre et d’approfondir directement un certain nombre de techniques expérimentales et théoriques (physique et biologie) abordées dans les cours.

Les étudiants devront être proactifs dans leur recherche de stages, mais bénéficieront d’une équipe d’enseignement interdisciplinaire et d’un réseau d’institutions de recherche bien établies sur le territoire de Montpellier. Les stages se dérouleront dans les laboratoires de recherche, encadrés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs des équipes de recherche d’accueil. Les étudiants particulièrement doués peuvent également aspirer à des stages en entreprise ou à l’étranger.

L2C (Laboratoire Charles Coulomb, Montpellier)

IES (Institut d’Electronique et des Systèmes, Montpellier)

CBS (Centre de Biochimie Structurale, Montpellier)

CRBM (Centre de Recherche en Biologie Cellulaire de Montpellier)

EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Lausanne, Suisse)

IBENS (Institut de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure de Paris)

ICM (Institut du Cerveau et de la Moëlle épinière, Paris)

IEM (Institut Européen des Membranes, Montpellier)

IPAG (Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble, St Martin d’Hyères)

IMAG (Institut Montpelliérain Alexander Grothendieck)

LiPhy (Laboratoire Interdisciplinaire de Physique, Grenoble)

LPS (Laboratoire de Physique des Solides, Paris Saclay)

AxLR – SATT Occitanie Méditerranée (Montpellier)

MedinCell  (Jacou)

Physico-Chimie Curie (Institut Curie, Paris)

Stilla Technologies (Villejuif)