Le Master est organisé en quatre semestres qui constituent chacun une spécialisation progressive. Chaque semestre comporte 30 ECTS et doit être validé indépendamment (il n’y a pas de compensation inter semestrielle). Pour valider chaque année il faut donc valider séparément les 2 semestres et pour obtenir le diplôme il faut valider les 2 années. La première année est commune avec le parcours Astro (M1 Astro-CCP).

En première année l’étudiant se familiarise avec les bases de la physique fondamentale. Le Semestre 1 est en partie mutualisé avec les autres parcours, avec toutefois deux modules de spécialité : Astrophysique et Relativité Générale et Cosmologie. Il comporte également un Atelier d’Astrophysique Observationnelle qui se déroule dans les coupoles du bâtiment 13 (campus Triolet). Le semestre 2 est plus spécialisé avec notamment les cours de base en Astroparticules et en Physique des Particules. Un stage de fin d’année de 7 semaines en laboratoire permet aux étudiants de se familiariser avec les métiers de la recherche.

En deuxième année, le semestre 3 est entièrement spécialisé, avec des modules d’approfondissement en Astrophysique, Cosmologie, Physique des Particules et Astroparticules ainsi qu’un module de Théorie Quantique des Champs. Il comporte aussi un Atelier d’Astrophysique Observationnelle sous forme d’un séjour de 5 jours (4 nuits) à l’Observatoire de Haute Provence. Le semestre 4 complète la spécialisation en Astroparticules avec deux modules théoriques (Matière Noire et Astrophysique des Hautes Énergies) et un module de Travaux Pratiques consacré à la détection de rayons cosmiques. Le stage de fin d’année se déroule dans un laboratoire de recherche en France ou à l’étranger. Il dure 3 à 6 mois et a pour but de mettre l’étudiant en situation de recherche et de le mener vers la thèse.

Public cible :

La formation s’adresse principalement aux étudiants titulaires d’une Licence de Physique ou de Physique-Chimie.

Elle accueille des étudiants Erasmus et Campus France.

Prérequis nécessaires :

Le niveau requis est un bon niveau de Licence de Physique ou bien de Licence de Physique–Chimie.

Enseignements de Licence en :

  • Thermodynamique
  • Electromagnétisme
  • Mécanique Quantique
  • Relativité Restreinte
  • Théorie Classique des Champs
  • Mécanique Analytique
  • Physique Mathématique
  • Algorithmique et Programmation

Prérequis recommandés :

Moyenne supérieure à 12 en Licence.

Enseignements d’ouverture en :

  • Physique Nucléaire et Corpusculaire
  • Astrophysique
  • Cosmologie